Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 18:18
Prise d'otage au Congo-Brazzaville par Sassou Nguesso

Sassou Nguesso n'arrête et n'emprisonne plus, il fait des otages !

Chers compatriotes,
Chers amis,

Un Congolais embastillé est une victime expiatoire du régime à système des "boucs-émissaires" et des prises d'otages.


Arrivé au pouvoir par la violence, la barbarie, la bestialité, M. Sassou Nguesso entend régenter le pays par le bout de canon et tenir en laisse le peuple du Congo.

Ainsi, les membres du CDRC (le Centre des Démocrates et des Républicains du Congo) sont toujours maintenus en prison sans inculpation, sans mandat d'arrêt ni de dépôt dûment signé par un Juge. L'arbitraire règne en maître.

Aussi, à ce sujet, selon des informations dignes de foi, le Procureur de Pointe-Noire aurait confié que "le dossier des 27 membres du CDRC incarcérés à la Maison d'Arrêt est complètement vide. On me demande d'organiser un procès pour les libérer alors que le dossier est vide. Je me refuse de le faire puisque le dossier est vide. C'est une décision politique qui doit les libérer. Chacun doit prendre ses responsabilités dans cette affaire. Ce n'est pas à la justice de le faire, mais au politique de prendre la décision de les remettre en liberté sans procès", ainsi se serait exprimé le Procureur de la République de Pointe-Noire.

Ce qui confirmerait les dires du Général Moigny, Commandant de la Gendarmerie, des Colonels Ngombe, commandant la Gendarmerie de la région de Pointe-Noire et Obara-Baka, directeur départemental de la Police de Pointe-Noire, disant : " Monsieur le président (du CDRC), vos militants ne sont pas arrêtés parce qu'ils n'ont commis ni délit, ni infraction, ni aucune violation des lois de la République."

Si ces compatriotes ne sont pas arrêtés, pourquoi sont-ils en prison et détenus à la Maison d'Arrêt ? M. Sassou Nguesso aurait-il adopté une autre stratégie, celle du banditisme et des prises d'otage des militants et membres des partis qui ne lui obéissent pas?

Au regard des dires des différentes personnes de surcroit hauts responsables des Services de Gendarmerie et de Police, voire judiciaire qui déclinent toute responsabilité dans cette opération de privation de liberté de citoyens innocents, il est bien clair que les personnes incarcérées sur décision de M. Sassou Nguesso et son clan sont bien des otages dont le montant de la rançon n'est pas encore connu.

Le régime de M. Sassou Nguesso n'arrête plus, il procède à des prises d'otage.Congolais, mobilisons-nous pour demander la remise en liberté des personnes ainsi arbitrairement détenues.

L'EQUIPE DU RESEAU CONGO-MFOA

Partager cet article

Equipe Réseaux Congo-Mfoa - dans Congo-Brazzaville Actualité politique