Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 00:00
 
Ils croyaient avoir non seulement contourné les mécanismes de la zone Franc, en plaçant les 14 000 Milliards de CFA d'excédents budgétaires accumulés entre 2003-2014 dans les comptes personnels et d'État en Chine. Mais aussi pris le pays en otage en prenant possession de toute sa richesse.
 
------------------------------------------
 
 
sassou méprisant
 
Ils croyaient avoir non seulement contourné les mécanismes de la zone Franc, en plaçant les 14 000 Milliards de CFA  d'excédents budgétaires accumulés entre 2003-2014 dans les comptes personnels et d'État en Chine. Mais aussi pris le pays en otage en prenant possession de toute sa richesse.

C'était sans mesurer la ruse et la force du monstre asiatique qu'est la Chine.

La Chine a ponctionné jusqu'à épuisement les réserves de l'état congolais dans ses banques au titre du remboursement en capital et en intérêt de la colossale dette consentie au Congo.

C'est ainsi qu'il n y a plus rien des Fonds  placés en Chine pour le compte de l'état congolais. Plus rien, pas un sous.

Mais s'agissant des Fonds en leurs noms propres,  là encore le géant asiatique a montré toute sa ruse. Ils ne peuvent pas, en tant que non résident,  faire des transferts entre la place financière chinoise et d'autres places financières en tant que particuliers des montants supérieurs à 1 Million de dollars US.

Ils sont donc contraints de reverser dans les comptes de l'Etat congolais l'argent de leurs comptes privés pour permettre le transfert de plus d'argent.

Mais problème, c'est que dès qu'ils mettent les sous dans les comptes de l'Etat congolais, les banques chinoises raclent  automatiquement en raison du paiement de la dette.

La dernière tentative ou mission conjointe pour tenter de convaincre les autorités chinoises d'intervenir auprès de leurs banques pour que l'argent reversé dans les comptes de l'état congolais ne soit pas englouti dans la dette a échoué. L'ami chinois s'avère impitoyable.

 

--------------------

LES CONGOLAIS TRAVAILLENT GRATUITEMENT POUR PAYER LA DETTE

La dette de la France est de 2000 milliards d'Euros pour une population de 65 millions d'habitants. Chaque famille qui met au monde un enfant sur le territoire français est redevable fiscalement de 20 000 euros/enfant. Les indices INSEE font que le PIB de la France est de 44 milliards d'euros/mois et que sa dette évaluée à 11,7% à la Banque Mondiale et au FMI lui permet encore d'avoir de la trésorerie.

Le Congo Brazzaville est principalement producteur de pétrole et de bois, et les revenus de ces matières constituent 85% de ses exportations, soit 250 000 barils par jour et une manne à gagner d'environ 800 milliards de dollars par mois, pour une population recensée dernièrement à presque 3,2 millions d'habitants suite aux différentes guerres civiles.

Dernièrement le scandale de la dette extérieure* congolaise aurait été évaluée à 120% de son PIB soit 37 000 milliards de dollars, cela donnerait une redevance fiscale de 31 300 euros par enfant naissant sur le territoire congolais pour permettre au pays de survivre, donc chaque famille doit 31 300 euros par enfant, pauvre pays.

Les études INSEE aurai annoncé une fuite de capitaux dans les paradis fiscaux "Panama Paper" pour 126 comptes off-shore dissimulés sous le nom de KIKI et autres alias Denis Chrystel Sassou Nguesso pour le total d'une somme de 53 000 milliards de dollars.

Le vice-président du Congo Jean Dominique Okemba, chef du renseignement et du trésor du clan a été sérieusement pointé du doigt par  le Président en fonction Denis Sassou Nguesso pour sa mauvaise gestion du portefeuille gouvernemental, il y aurai eu surenchère sur les prestations de sociétés chinoises immobilières et des virement secret envoyés à son nom, par une filiale congolaise pétrolière CORAF sous-traitante des marchés, avec une autre société Philia SA établis à Genève qui verserait un grande partie à la banque congolaise BGFI.

Jean Dominique Okemba seul vrai challenger du fils Denis Chrystel Sassou Nguesso à la présidence refuse la doctrine de l'héritage présidentiel et se voit déjà dans le fauteuil de son Oncle Sassou Nguesso, une conférence de presse se prépare, pour mettre la lumière sur sa non-participation à la faillite du pays, appuyé par les comptes de Denis Chrystel Sassou Nguesso en parallèlle.

Aux dernières nouvelles du palais présidentiel, Jean Dominique Okemba persona non grata a eu un échange brutal avec Nianga Mbouala ancien Commandant de la Garde Républicaine, pour une histoire de non-paiement des salaires des militaires de son contingent, et la mort d'un de ses neveux de Mbomo identifié par le commissariat de Fort Rousset à Owando. Il y a eu dispute et combat, Jean Dominique Okemba a été conduit d'urgence à l'hôpital central Edith Lucie Bongo. Il a promis à ses proches de faire disparaitre Nianga Mbouala avant les festivités de la fête d'indépendance. Il y a eu assez de morts, il est temps d'empêcher cette exécution programmée...

Propos rapporté par E. Richard

----------------------------

Mes chers amis, je n'ai jamais vu plus cons et plus crétins que la bande clanique des Sassou & Nguesso, au regard des révélations ci-dessus !
Ainsi le Congo est mort.
Madame, Monsieur, cher compatriote, cher(e) ami(e), Guettons, Jaugeons, Agissons !

Partager cet article

Repost 0