massacre%2001.jpg

 

En plus d'être un désastre humain à cause de nombreuses vies innocentes décimées et la perte inutile d'officiers des FAC et de soldats, le conflit au Pool est un gouffre financier.

95 millions de FCFA par jour. Cela représente le coût de déploiement des hélicoptères dans le pool (carburant, munitions, primes des pilotes..).

Pendant ce temps les militaires au sol dont la prime quotidienne est de 1000 FCFA par jour ne la perçoivent pas tous les jours. Il leur arrive de passer une semaine sans toucher les fameux 1000 FCFA. Sans le sou, ils vivent alors de vol, racket et pillage...

- 1000 FCFA par jour pour nos soldats. C'est le prix de la mort. Voilà comment sont rémunérés les hommes de rang qui sont tombés récemment.

- 1000 FCFA pour tomber sous les balles des résistants ninjas pendant que le colonel Edgar Nguesso et les nombreux rejetons Nguesso se la coulent douce à Brazzaville ou dans les salons feutrés en Europe.

- 1000 FCFA pour ces pères de famille qui rentreront estropiés dans leur foyer. Que ce pauvre soldat aille expliquer à son fils qu'il a perdu une jambe, une main, un œil au combat, non pas pour protéger le pays mais pour servir le viol de la constitution et la fraude électorale de Sassou.

- 1000 FCFA. Les veuves et parents de militaires doivent savoir que leurs époux et enfants sont, disons-le et ne nous voilons pas la face, de pauvres types et des traîtres à la Nation qui les ont abandonnés pour le tarif d'une course de taxi.

Allez leur dire!

BrazzaNews

SOURCE :

http://www.dac-presse.com/actualites/a-la-une/societe/3637-2017-04-30-22-35-10.html

-------------------------------------


HEURES SUPPLÉMENTAIRES

DERNIÈRES MINUTES DANS LA GUEULE DU POOL....  DÉGÂTS SUR DÉGÂTS

Le Général Bombobwa confirme la mort de plusieurs militaires tués cet après midi à Mayama. Les veillées vont voir le jour dans Brazzaville.


On nous signale que Duck Mananga est mort à Mayama. Ce Duck Mananga devenu membre des 12 apôtres proches du Général Ndenguet était l'un de nos FALC

À suivre...

Anaïs Polo la Tutsi du Congo Brazzaville,

-------------------------------------

N.B. : Sassou envoie des centaines de pères de famille se faire massacrer dans le Pool pour 1000 Frs CFA soit 1,53 Euros par jour. Mais personne ne parle des massacres humains dans les populations civiles sans défense. L'épuration ethnique continue... Ces images, c'est pour rendre Sassou Nguesso encore plus fou et l'inciter à la "SOLUTION FINALE" d'autant qu'en France et ailleurs les yeux sont rivés sur les élections présidentielles françaises.