Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 00:36
Des nouvelles du Congo-Brazzaville : Le génocide du Pool par Sassou Nguesso & Co

DES NOUVELLES DU CONGO-BRAZZAVILLE : LE GENOCIDE DU POOL (06/10/2016)
Nous nous sommes abstenus de corriger ce témoignage. Nous le publions tel qu
el.

8 h

JD

La série d'arrestation des populations civiles , lancée par l'armée complice des crimes à répétition au service d'un seul homme, au lieu de l'être pour la république, se poursuit dans le pool.

Les différentes personnes mis aux arrêts dans la matinée du 05 octobre 20 16 se présente comme suit: Malanda Nsonde Ulrich, Bayirikila Treize, Diakabana Jackie, Diakounou Rosie, Zingou Gabin Charel.Ces personnes ont été appréhendé dans le quartier Milala au centre de Mayama,

D'autres arrestations ont eu lieu la veille c'est à dire###### le 4 octobre 2016 ######## N'goma-Tsétsé, il s' agit de #######Mme Miatouka-Ntama Denise âgé de 58ans#####, #######Mlle Nkanza-Bakoula Franchelvie âgé de 22ans ######transféré dans les geôles du Commissariat Central de Brazzaville ou elles sont emprisonnées.#### Zoubakela Martine âgé de 49ans####### , Mbanzoulou Odette âgé de 58ans########## Koubaka Cheglide âgé de 22ans#### , Malonga Oumba âgé de 30ans #########sont incarcérés sur place à N'goma-Tsétsé, dans une chambre d'asphyxie se trouvant à l'intérieur de la base militaire installée à N'goma-Tsétsé; Mme Banoka Julienne âgé de 47ans arrête aussi à N'goma Tsétsé à été retrouvé emprisonné dans les geôles personnel de Me Sassou de Mpila ou elle subit des tortures après de longues recherches par sa famille.

Quant à Mme Malanda Rosette âgé de 32 ans et###### Me Mboukou âgé de 30, sont portés disparus, dans la même journée du##### 5 octobre 2016#####, le village Loukouo,dans le district de kindamba a été victimes des bombardements de l'armée qui tue le Peuple au lieu lui défendre, #####le bilan est de 23 morts ###parmi lesquels, le seul enseignant de la localité Connu par le Nom de#### Mr Bouk#### et ##20 autres personnes grièvement blessées,## les populations perdant leur parent et leur unique enseignant, le coin reste sans instituteur, se qui va encore compliqué la rentrée des classes dans cette contrée; toujours ce même jour, un accident de travail s' est produit dans la base ou vie d'une société chinoise d'exploitation implantée dans Mindouli qui a causé l'incendie d'un engin, a crée une sur chauffe entre l'armée et la population des environs.

Cet événement s'est terminé par## l'arrestation de 2 civiles ### qui ont été ### brûlé vif par l'armée,### quelques minutes est arrivé un hélicoptère plané sur les lieux pour disperser la foule qui était sur le point de se soulever contre cette acte inhumain, et aussitôt une grande présence militaire a été également observée pour taire ce mécontentement du peuple.

Alors voilà ce qui est devenu le quotidien des habitants du pool, à cause des envie d'un clan du pouvoir composé des traites originaires du pool en connivence avec des inconscients après avoir triché les élections et veulent tout mettre expressément sur le dos du Révérend pasteur Ntumi Bintsamou Frédéric, c'est comme si cette armée criminelle qui ne fait que tuer et séquestrer la population est sous ses ordres; Par ailleurs nous prenons la communauté internationale à témoin, car tout ce qui se passe dans la région du pool est visible de tout le monde.
"Source sûre depuis Brazzaville"

SOUCE FB :

https://www.facebook.com/groups/lesamisdejustindandila/permalink/945269135578648/

-----------------------------------------------------------

Bassango Yasassouland

5 octobre, 20:53

LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND : POURQUOI, MAIS POURQUOI ? TOUT çA POUR çA ? L'HEURE DU BILAN

LA VIE ROSE BONBON, 6 MOIS APRES C'EST LE GRAND CHAOS. SAUVE QUI PEUT. LES BIENFAITS DE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE

Changer la constitution pour faire évoluer les institutions. Changer de Constitution pour affermir la dictature du tyran et le pouvoir à vie. Changer de Constitution pour entrer dans une nouvelle République, celle des gros couillons grâce au hold-up électoral. Le scénario était donc longtemps écrit d'avance.

Cette Nouvelle République des gros couillons allait changer la vie des Congolais, parait-il. Le ciel allait être jouissant et la vie rose douillet. 6 mois après les Congolais ont la gueule de bois. En voici le bilan.

- Bébés noirs, les rois du Sassouland.

- Sassouland, le pays de la terreur par excellence

- Le Pool à feu et à sang, livré aux barbouzes du tyran.

- Barbouzeries en tous genres, dans la capitale comme dans la ville océane.

- Mokoko, Makaya, Jean Ngouabi, Boukadia, Augustin Kala Kala et des centaines d'autres, jetés en prison.

- Opposants traqués

- Enlèvements nocturnes des citoyens

- Crise économique, résultat du pillage en bande organisée par le tyran et son clan.

- Bourse, pensions et Salaires impayés.

- Racket en bande organisée avec ce projet de renflouer les caisse du tyran et son clan, moyennant cet impôt "Calixte Ganongo" qui impose aux Congolais, déjà pauvres et démunis, de déclarer leurs sources de revenus.

SOURCE :

https://www.facebook.com/groups/238729376211905/permalink/1104225936328907/

Partager cet article

Economie

Catégories