Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 15:27
Au Congo-Brazzaville : Génocide dans le Pool. Au moins 20 000 déplacés et une centaine de morts

Au Congo-Brazzaville : Génocide dans le Pool. Au moins 20 000 déplacés et une centaine de morts. Face aux hélicoptères qui tirent à l'aveuglette, les chiffres avancés de victimes sont approximatifs. Ils sont des dizaines de milliers de morts. C'est un génocide programmé. Que le président Hollande qui a donné le quitus et le droit de tuer à Sassou Nguesso le sache.

-------------------------------------------------

Suite à la mobilisation internationale de la diaspora congolaise et des Congolais épris de paix sur la situation du Pool, le gouvernement illégitime du dictateur de Sassou-Nguesso vient de nommer un comité interministériel pour évoquer la catastrophe humanitaire au sud de Brazzaville et dans la région du Pool, dont il est lui-même l’instigateur.

Au moins vingt milles 20.000 déplacés.

Ces derniers jours, plus de 4 000 personnes se sont déplacées à l’intérieur du Pool et dans les provinces voisines, selon le gouvernement. « On peut considérer qu’on a autour de 2 200 déplacés vers Kinkala, à peu près 1 500 déplacés autour d’une autre localité, un peu moins d’une centaine se sont déplacés vers Loutete dans la Bouenza », poursuit Thierry Moungalla.

En réalité, le nombre de Congolais qui fuient le génocide en cours dans le Pool sont dix fois plus important que les chiffres communiqués par le pouvoir de Sassou-NGuesso.

Quant aux pertes humaines, elles sont nombreuses selon les déplacés, personnages âgées, femmes et enfants qui meurent de malnutrition, de maladies, lorsqu’elles ne sont pas fauchées par les bombes. On compterait au moins une centaine de mort.

Prétextant d’une attaque des Ninja savamment orchestrée et instrumentalisée par Saasou-NGuesso himself, le génocide dans le Pool a débuté le 4 avril 2016.

(Extrait de congo-liberty)

Partager cet article

Economie

Catégories