Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 08:17
(Congo-Brazza) Les Ambassadrices de l’Union Européenne et des Etas-Unis infligent...

L’ambassadeur des USA, Mme Stéphanie S. Sullivan et le dictateur Sassou Nguesso

Les Ambassadrices de l’Union Européenne et des Etas-Unis infligent un camouflet à Jean-Claude Gakosso, le ministre des Affaires étrangères du sinistre dictateur Sassou Nguesso, le PGCC.

Par Rigobert OSSEBI

Depuis la journée du samedi 14 mai, des rumeurs couraient à Brazzaville que le ministre congolais des Affaires étrangères, Jean Claude Gakosso, avait empêché l’Ambassadrice de l’Union Européenne (U.E.), Madame Saskia de Lang, de participer à une réunion du corps diplomatique devant lequel il devait s’exprimer, en son ministère.

Il faut surtout comprendre que les services de ce ministre aient cherché à sauver sa face en diffusant une fausse information sur ce qui s’était réellement produit ce jour-là. L’incident dans l’usage diplomatique n’est pas des moindres et se situerait pas très loin d’une rupture prochaine, pas seulement entre l’Union Européenne et le Congo, mais également entre les Etats-Unis et le Congo, de l’usurpateur Denis Sassou Nguesso.

En effet, alors que le ministre des affaires étrangères de ce dernier tentait maladroitement de vendre un énième programme bidon de « la marche vers le développement…. qui nécessiterait la mobilisation d’appuis multiformes de la part de tous les partenaires au développement du Congo », les ambassadrices de l’Union Européenne, Madame Saskia De Lang, et des Etats Unis, Madame Stéphanie Sullivan, ont toutes deux quitté la salle avant même la fin de la communication d’un Jean-Claude Gakosso tétanisé.

L’affront est de taille. Et ce n’est pas un Denis Sassou NGuesso qui osera convoquer ces ambassadrices-courage pour les rappeler à l’ordre, ou mieux se plaindre auprès du Département d’Etat. Au plus, s’en remettra-t-il au valet Gakosso pour tenter d’essuyer le camouflet, ou encore pour ce qui est de l’Union Européenne, par Milan (ENI) et Rome (l’ami Matteo Renzi) essayera-t-il une intervention auprès de la Commissaire Federica Mogherini.

Toutes les femmes qui sont en poste à Brazzaville ne sont pas tentées de suivre l’exemple docile donné par les Yamina Benguigui (ex-ministre de la francophonie qui passait la moitié de son temps à Brazzaville), Anne Hidalgo (Maire de Paris, admiratrice de la très coûteuse politique de la ville du Dictateur) et Michaelle Jean (Secrétaire Générale de la Francophonie qui brille par son silence dans toutes les langues).

Les Congolais devront beaucoup à ces deux femmes de caractère, que sont ces deux ambassadrices, et qui, depuis des mois, sont toujours aux avant-postes de la résistance aux abus commis par la dictature congolaise.

C’est une belle leçon qu’elles ont infligée à Jean-Claude Gakosso et à son président. Dommage que les ambassadeurs, hommes, présents ne leur aient pas emboîté le pas.

Chapeau bas, Mesdames !

Rigobert Ossebi

(Extrait de congo-liberty)

Partager cet article

Rigobert Ossebi - dans Congo-Brazzaville Sassou Nguesso PCT USA UE UA

Economie

Catégories