Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 17:54
(Congo-Brazzaville) Les Francs-maçons écrivent à Denis Sassou Nguesso

Le Président Denis Sassou Nguesso interpelé par ses pairs francs-maçon

Le Président Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville a reçu une lettre écrite en Afrique par ses pairs de la loge maçonnique en Octobre 2015, il ressort que les dirigeants africains franc-maçons commettent les mêmes impairs en s’obstinant à ne pas écouter les conseils judicieux ou simplement en refusant de se rendre à l’évidence des acrobaties qu’ils s’obligent à faire pour se maintenir au pouvoir...

Le Président Denis Sassou Nguesso interpelé par ses pairs francs-maçons

Le Président Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville a reçu une lettre écrite en Afrique par ses pairs de la loge maçonnique en Octobre 2015, il ressort que les dirigeants africains franc-maçons commettent les mêmes impairs en s’obstinant à ne pas écouter les conseils judicieux ou simplement en refusant de se rendre à l’évidence des acrobaties qu’ils s’obligent à faire pour se maintenir au pouvoir. Quel humanisme prône réellement la loge maçonnique? L’homme peut-il se passer de Dieu ?

Le Président Denis Sassou Nguesso contre les valeurs maçonniques

Par sa praxis politique, le Président Denis Sassou Nguesso semble ramer à contre courant de ses valeurs maçonniques. Lorsque le monde est en pleine mutation, son pays est en pleine ébullition; lorsque vient la stabilisation ailleurs, au Congo-Brazzaville commence les arrhes du désordre à cause de l’opiniâtreté du dirigeant avide du pouvoir d’Etat qui finalement écoute une autre réalité que celle même en laquelle il fait office de foi. Que n’entendons nous pas dire au sujet des Franc-maçons ! Pour certains, ce sont des Illuminaties qui obéissent aux ordres de Satan, l’ennemi de Dieu et de ses enfants, et qui mettent toutes leurs énergies en symbiose pour desservir les bien-pensants en servant la cause du Prince des Enfers. Pour d’autres, ce sont les maîtres du monde. Sinon, comment comprendre la démarche du Président Denis Sassou Nguesso et celle de bien d’autres comme lui à rêver de mourir au pouvoir et peut-être même avec le pouvoir. Est-ce un retour à la Présidence à vie comme Kwame N’krumah après les Indépendances, avait eu l’outrecuidance de l’imposer aux Ghanéens via la Constitution ? Si nous nous souvenons des conséquences qui ont suivi pareille décision au temps de l’Osagyefo, nul n’est peu sage de ne pas encore s’attendre à une répétition servile de l’histoire. L’histoire apparaissant désormais comme le lieu où les hommes peu avisés ne tirent pas des leçons du passé, mais en même temps le lieu aussi privilégié pour ceux ou celles qui en profitent pour trouver et partager le sens qu’ils ont capté pour leur existence. Les « frères » de loge maçonnique de M. Denis Sassou Nguesso n’avaient pas tort d’écrire que « la parole et les actes des hommes politiques doivent avoir du sens ».

Le sens majeur qui s’impose à notre époque contemporaine est celui de construire nos frêles Nations en rassemblant les parties opposées d’un même pays autour de l’Industrialisation et du Développement. Il n’y a de sens aujourd’hui que de s’efforcer à relever, pour ce qui est de l’Afrique, ce défi. Nous devons y parvenir vaille que vaille. Lorsque Paul Ricoeur déclare notre monde « dangereux », c’est moins pour la violence qui se manifeste de plus en plus par les crimes et les assassinats politiques que la perte même de la bonne orientation à donner aux peuples qui végètent dans la misère au lieu de fausser ses aspirations pour les immoler sur l’autel de nos ambitions. L’ère où les innocents ne seront plus les seules et abondantes victimes des crises sociopolitiques ne tardera plus à paraître vu que les Humanistes ne se soucient plus de leur image « déjà largement écornée », reléguant à dessein aux calendes grecques toutes « hautes valeurs morales », n’ayant plus rien à faire avec les questions de dignité et d’ « honorabilité». Ce qu’il faut avouer courageusement aux adeptes de l’ésotérisme est que des mutations de sens et de valeurs s’opèrent aussi à l’intérieur des sectes, tant pis pour les ignorants, les ignares et les philosophes. L’essentiel est de voir plus loin que le bien et donc d’atteindre l’essence qui pousse même à mal agir. Là peut se trouver la plaie corrosive qui endolorie l’humanité.

Dieu, le Vénérable et Grand Maître!

C’est pourquoi, il faut annoncer aux Francs-maçons qu’il y a bel et bien un Vénérable et un Grand Maître : c’est Dieu, le Créateur de toutes choses dont Lucifer lui-même. En le confessant, le dirigeant politique peut jouir de la possibilité de se mettre au-dessus de la mêlée et éviter à l’Etat de déplorables situations. Le dirigeant qui s’humilie de la sorte comprendra que l’alternance démocratique n’est pas une page tournée contre nous, mais simplement une page gardée en mémoire pour nous et les générations à venir.

LIRE LA SUITE : http://www.afrique-sur7.fr/23145/le-president-denis-sassou-nguesso-interpele-par-ses-pairs-francs-macons/

Partager cet article

Afrique sur 7 - dans Congo-Brazzaville Sassou Nguesso PCT

Economie

Catégories