Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 05:45
Congo-Brazza : Le diable a-t-il endurci le cœur de Collinet, comme celui de Ndengué ?

par Ghys Fortuné DOMBE BEMBA



S’il y a un ministre au sein du pouvoir diabolique de Brazzaville, qui mérite notre admiration, c’est Anatole Collinet Makosso, au regard de ses vertus d’humilité et de ses qualités de rassembleur, de pacificateur, ainsi que de son engagement à lutter contre le tribalisme au Congo.

Nous l’avons vu à l’œuvre depuis un bon bout de temps. Par exemple, lorsqu’il s’est battu corps et âme en 2015 pour faire passer le projet macabre du référendum constitutionnel voulu par le pouvoir, mais contesté par le peuple, pendant que personne ne voulait s’y prononcer ou était hésitant.

Cependant, nous ne comprenons pas comment le Docteur en droit Collinet Makosso, ministre de l’enseignement primaire, secondaire, de l’alphabétisation, de la jeunesse et de l’éducation civique, abandonne-t-il les enfants de Brazzaville-sud et du département du Pool ? Puisqu’il n’arrive pas à repousser les dates des examens d’Etat, malgré toutes les secousses sociopolitiques et tous les traumatismes que ces écoliers et lycéens de l’enseignement général ont connus pendant deux trimestres de l’année scolaire 2015-2016.

Notamment : le premier trimestre (octobre-novembre et décembre 2015, où a été organisé le référendum constitutionnel) et le second trimestre (janvier-février et mars 2016, où s’est tenue l’élection présidentielle). Les cours ont été perturbés maintes fois, et les quelques reprises de classes ont été épisodiques et timides.

Ce n’est pas au ministre Collinet Makosso, qui est, de surcroît, l’auteur de plusieurs publications, que nous apprendrons qu’un enfant qui n’a pas bien suivi ou bien assimilé les leçons inscrites au programme officiel, n’aura pas « une tête bien faite et une tête bien pleine », comme l’a dit un contemporain, spécialiste des questions d’éducation.

Malheureusement, le chef du département de l’enseignement primaire, secondaire, de l’alphabétisation, de la jeunesse, et de l’éducation civique est resté de marbre, sourd aux nombreux cris de détresse poussés par les parents d’élèves. La preuve : la date des épreuves du CEPE-blanc a été maintenue au vendredi 22 avril 2016 pour tous les écoliers du Congo, sans tenir compte des départements où les cours ont été perturbés.

Il est regrettable d’observer qu’Anatole Collinet Makosso, reconnu comme un fervent chrétien par le Conseil œcuménique des Eglises chrétiennes du Congo (COECC), veuille agir comme un païen au cœur de pierre ou un va-t-en guerre !

Mieux vaut tard que jamais

Nous osons croire que ce membre du gouvernement et conseiller technique de Monsieur et Madame Sassou-N’Guesso, qui jusque-là a mis plus d’accent à concilier les points de vue divergents des opposants politiques congolais et des hommes du pouvoir, pendant la crise post-présidentielle actuelle.

Maintenant, « mieux vaut tard que jamais », les parents d’élèves que nous avons interrogés çà et là espèrent que le décideur de l’enseignement primaire et secondaire général repoussera les dates des examens d’Etat pour donner la chance à tous les apprenants du Congo de réussir et non d’échouer. Il ne fera pas comme le directeur général de la police congolaise, le général Jean-François Ndengué, qui refuse obstinément de se débarrasser des bandits armés, habillés en tenues de la Force publique, qui sèment la terreur dans de nombreux quartiers des villes et villages du Congo. Il n’imitera pas non plus le commandant de la Garde républicaine (G.R), le général Nianga Ngatsé Mbouala et compagnie qui ont envoyé leurs éléments terroriser les paisibles populations du Pool.

De Brazzaville,

Ghys Fortuné DOMBE
BEMBA

Partager cet article

Ghys Fortuné DOMBE BEMBA - dans Congo-Brazzaville Sassou Nguesso PCT Pool Sud-Congo

Economie

Catégories