Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 18:26
(Congo-Brazzaville) Barbarie et folie meurtrière au Congo-Brazzaville

INTRO : Un livre pour mieux comprendre la barbarie et la folie meurtrière au Congo-Brazzaville. Les crimes/génocides de Sassou Nguesso dans la région du Pool. Ce livre a été publié en 2005, juste après la fin (officielle) de la guerre d'épuration ethnique. Un livre, méconnu du grand public, à lire impérativement... pour mieux cerner la face cachée criminelle de M. Sassou Nguesso...

------------------------------------------------

BARBARIE ET FOLIE MEURTRIÈRE AU CONGO-BRAZZAVILLE
UN CHÂTIMENT COLLECTIF POUR APPARTENANCE ETHNI
QUE

Depuis plus de six ans, la partie sud et nord-ouest du département du Pool est en proie à une violence armée…

C’est donc cette recrudescence de la violence armée et sa persistance, uniquement dans cette partie du pays, avec son cortège de malheurs, qui nous intéressent…

Une enquête réalisée sur les populations du Pool, après la guerre de 2002-2003, par Catholic Relief Services (CRS – la Caritas des Etas-Unis d’Amérique), Secours Catholique-France et Caritas-Congo, entre juin et juillet 2004, publiée en novembre de la même année, confirme cette méconnaissance de la réalité dans la région du Pool par l’opinion tant nationale qu’internationale. L’enquête intitulée « Le Département du Pool en République du Congo : une population abandonnée », affirme, dans son résumé :
« D’autres régions du pays, y compris la capitale Brazzaville – sans parler du reste du monde – ignorent la situation dans le Pool et les privations endurées par les populations qui y retournent. Seuls les rapports des affrontements entre les forces gouvernementales et les Ninjas ou les attaques le long du chemin de fer attirent l’attention sur cette région (…) Cette étude révèle, au regard des principaux indicateurs de l’importance et de la durée du déplacement des populations, de la destruction des maisons et des infrastructures sociales, que le conflit de 2002-2003 a eu plus d’impact que celui de 1998-1999 »

Pourquoi alors faire subir une guerre si atroce, faire payer un si lourd tribut aux populations… ? Cette attitude nous fait conclure que le gouvernement nous fait subir un châtiment collectif pour appartenance ethnique. C’est dangereux pour une république.

Congolais, Krysis KILOKILA-KIAMPASSI est un simple observateur averti de la réalité congolaise dont il vit, au quotidien, les affres de la violence armée qu'il dénonce dans ce livre.

Editions L'Harmattan
ISBN : 2-7475-8410-0
EAN : 978
2747584104

Partager cet article

Economie

Catégories