Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 17:20
(France/Congo-Brazzaville/Françafrique) Communiqué de presse : "Liberté, j'écris ton nom" - Le cri d'une femme !

Madame,

Monsieur,

Vous trouverez ci-dessous un communiqué (et ci-joint des photo), sur un sujet peu évoqué; le Congo.

Ce pays se trouve dans un équilibre précaire avant les élections présidentielles à un tour.

Modeste Boukadia est mon mari et je souhaite attirer l’attention sur des exactions /genocide qui se déroulent au Congo.

Au plaisir de vous lire,

Dr Nadine Nagel-Boukadia

-----------------------------------------------------------

En arrivant à Brazzaville, le 15/01/2016, Modeste Boukadia fut accueilli par 1900 militaires et fut conduit à la maison d'arrêt de Pointe Noire.

Que lui reproche-t-on ?

Modeste Boukadia, Président du parti Cercle des Démocrates et Républicains du Congo (CDRC) était candidat aux élections présidentielles de 1997. Mais suite au coup d'état du Général Sassou, la démocratie n'est plus depuis 5 ans remplacé par la loi martiale.

Modeste Boukadia et ses compagnons veulent ensemble construire l'avenir du Congo, travailler dans la liberté et la justice. Ils marchent sur les traces des pères fondateurs (messieurs Fulbert Youlou, Jacques Opangault et Felix Tchicaya). Les élections présidentielles de 2009 ont été entachées d'irrégularités. Modeste Boukadia et les membres du CDRC avaient appelé au boycott.

Après l'obtention d'autorisation, Modeste Boukadia a organisé 2 meetings, l'un à Brazzaville, l'autre à Pointe Noire. Du " Ensemble Construisons l'Avenir", Modeste Boukadia a proposé un gouvernement d'union nationale. La réponse fut l'arrestation de 28 membres du CDRC, kidnappés chez eux.

Ayant pu échapper à cette rafle, Modeste Boukadia, respectueux du Droit et de la Démocratie, en utilisant les voies diplomatiques, interpelle les Organismes Internationaux, les Chefs d'Etat, leurs Ambassadeurs, et leurs présente le mémorandum de l'Etat "Sud Congo".

En avril 2014, 14 des compagnons de Modeste Boukadia membres du CDRC sont condamnés à des peines de 2 à 7 ans pour atteinte à la sûreté de l'état. Modeste Boukadia sera condamné à 30 ans de travaux forcés, par contumace. Le code de procédure criminelle ne prévoit pas ce jugement par contumace...et de surcroît aux travaux forcés !

Modeste Boukadia mise sur la jeunesse, à qui il veut rendre sa dignité par le travail, la liberté et l'égalité pour tous. L'Afrique, malgré ses douleurs et déchirures, est l'avenir pour ses enfants. Elle est aussi le poumon économique du Monde.

Ce monde en ébullition où le sang et la mort sont quotidiens. Qu'en est-il de 750 000 congolais disparus ?

Les médias, ce contre-pouvoir politique, ne sont-ils plus capables de s'identifier à "J'accuse" de Zola. Avons-nous en 2016, une nouvelle affaire Dreyfus/ Boukadia ?

Rappelons, que le Congo a contribué à sauver la France pendant la seconde guerre mondiale, lorsque le Général de Gaulle avait transféré la capitale de la France à Brazzaville (Brazzaville, capitale de la France libre).

Pour que l'Afrique entre dignement dans le 21ème siècle, que les jeunes africains ne connaissent pas le sort des migrants syriens.

Libérez Modeste Boukadia, ses compagnons, libérez les prisonniers politiques, et ils libéreront le Congo.

Libérez-les maintenant !

LIRE L'ARTICLE COMPLET : http://congolaisdebout.blogspot.fr/2016/02/francecongo-brazzavillefrancafrique.html

Partager cet article

Congo-Mfoa

Economie

Catégories