Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 18:11
(Congo-Brazzaville) François Hollande décerne la légion d’honneur au chef d’état major congolais, le général Guy Blanchard Okoï

par congo-liberty.com

le-général-Guy-Blanchard-Okoï et Jean-Pierre Vidon -

Au nom du Président français François Hollande, l’ambassadeur de France au Congo-Brazzaville, Jean Pierre Vidon, a procédé le 9 décembre à Brazzaville, à la remise des insignes d’officier de la Légion d’honneur au chef d’état-major général des Forces armées congolaises (FAC), le général de division Guy Blanchard Okoï.

Le Congo-Brazzaville va vraisemblablement entrer dans une période de vives tensions politiques à l’approche de 2016, année de la fin du mandat présidentiel du tyran congolais Sassou Nguesso. Malgré que sa propre constitution le lui interdise, les velléités du vieux dictateur pour changer la loi fondamentale, et se pérenniser au pouvoir à vie, ne font plus aucun doute.

Pour plusieurs observateurs, de nombreux mercenaires, mais surtout d’importantes armes de guerre accumulées par le clan au pouvoir circulent au Congo-Brazzaville. Aucune solution pérenne disent-ils ne sera trouvé sans y associer l’armée, bien que celle-ci aujourd’hui soit exclusivement au service de Sassou Nguesso. Mais, en n’était-il autrement pour l’armée de Blaise Compaoré au Burkina Faso ?

Pour une partie de l’opposition congolaise, la légion d’honneur que vient de décerner François Hollande au chef d’état-major congolais, est un signal fort envoyé aux officiers supérieurs de Brazzaville, afin qu’ils se ressaisissent et soient d’abord au service de la Nation et non au service d’un tyran. Alors, la sortie de crise à Brazzaville est-elle militaire, un coup d’état contre Sassou Nguesso serait-il salutaire pour restaurer la démocratie et éviter les massacres des populations planifiées par les ayatollahs qui entourent Sassou Nguesso ?

Selon l’article R.128 en son 1er alinéa du code de la légion d’honneur, c’est Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères de la France, avec un dossier justifiant « les services rendus à la France ou les causes qu’elle soutient »propose à la légion d’honneur des étrangers résidants hors de France. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que la légion d’honneur attribuée aux étrangers résidant hors de France, n’est pas publiée au journal officiel de la France, donc, c’est une légion d’honneur de seconde zone !

La rédaction

(Extrait de congo-liberty)

Partager cet article

Economie

Catégories