Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 06:29
(CONGO-BRAZZAVILLE) Les barbares d'Oyo

Article publié le : 19/10/2014 Auteur: André IBARA



Nous souhaitons en premier lieu lever toute équivoque sur le titre de notre article ; en disant « Les Barbares d’OYO » nous ne stigmatisons pas nos compatriotes ressortissants de la ville d’OYO, car nous savons que la majorité des ressortissants d’OYO ne respirent guère l’odeur du pouvoir, ils sont plutôt les « premières victimes » de ce pouvoir comme tous les Congolais du Nord au Sud.

Avec le terme « Les Barbares d’OYO », nous stigmatisons énergiquement le clan familial et mafieux qui s’est construit autour de Denis SASSOU NGUESSO.
SASSOU et les membres de son clan forment le groupe de « Barbares » qui a pris tout le Congo en otage !

Nous allons démontrer la Barbarie des Sassouistes sur Trois points :

1. La Destruction des racines et des mœurs Congolaises.

Les racines culturelles Congolaises sont détruites par ces Barbares d’OYO, le point culminant de cette destruction culturelle est la volonté de SASSOU de construire la plus grande mosquée d’Afrique Centrale à Brazzaville, plus précisément à Bacongo. Si SASSOU veut maintenant être musulman qu’il aille construire sa super mosquée à OYO !
Soyons un peu sérieux car ce projet est très dangereux, SASSOU signe des pactes avec les gens du Qatar alors que les Qataris sont les principaux financiers du terrorisme djihadiste international, ce sont eux qui financent principalement l’Etat Islamique, Al Qaida, AQMI, BOKO HARAM et les autres islamistes. En faisant venir les Qataris chez nous et en acceptant de construire cette super mosquée à Brazzaville, SASSOU va importer les « terroristes djihadistes » et BOKO HARAM au Congo sachant que le Pays est sous peuplé avec seulement 4 Millions d’habitants. Ce projet est très dangereux et les Congolais ne l’accepteront pas, s’il ose persister nous allons brûler cette mosquée. Un Vrai Congolais est soit animiste, soit chrétien ; les musulmans représentent 2% de la population et se sont tous des étrangers.

La politique mémorielle de la République du Congo doit être révisée, elle doit être motivée par une seule ambition : promouvoir le culte de la fierté nationale et le culte du Congo unitaire, une chose que les « Barbares d’OYO » ne font pas. C’est ainsi que nous prônons les actes politiques suivants :
Renvoyer les restes de Brazza et de sa famille en France ou en Algérie et rebaptiser le Musée Savorgnan De Brazza. Transformer ce musée en « Panthéon National Congolais », dans lequel tous les grands hommes ayant marqué l’histoire de notre territoire depuis le moyen âge seront honorés :
Rois, Présidents de la République, hommes politiques, hommes de culture, hommes d’église, sportifs, leader d’opinion. Avec l’accord de leurs familles et leurs descendants, leurs restes pourront être déplacés à l’intérieur du Panthéon pour recevoir la reconnaissance de la République.

Depuis plus de 30 ans, les mœurs et les valeurs du Congo sont détruites par les Barbares d’OYO qui inculquent des antivaleurs dans la société : avarice, amour démesuré de l’argent, apologie de la vie facile, apologie de la médiocrité et des cancres (une république des cancres), esclavage du sexe, sexualisation abusive de la musique émise dans les lieux publics et les transports publics, apologie du Vol, droit de cuissage etc.

2. Le Sang et les Larmes des Congolais.

Les Barbares d’OYO ont accumulé du sang et des larmes Congolais depuis 32 ans pour garder le pouvoir. Leurs victimes sont très nombreuses des 353 massacrés du Beach à Marien NGOUABI, en passant par Bruno OSSEBI, Nicolas OKONGO, Xavier
KATALI, MASSEMA, MASSAMBA DEBAT, Emile BIAYENDA et d’autres milliers de victimes qui font dire aux Congolais que SASSOU NGUESSO a fait plus de victimes que le virus Ebola.
Les Barbares d’OYO sont des individus de l’antiquité, ils ont des esprits arriérés dans lesquels le pouvoir est au bout du fusil, au bout de l’infraction du canon. C’est ainsi que le Congo ne connaitra jamais la démocratie et l’émergence avec ces individus.

Ils prétendent établir la paix, mais quelle paix ? Peut-on établir la paix lorsque SASSOU dit : « sans moi comme président, je vais vous enlever la paix ! ». NON, la paix des armes ce n’est pas la paix véritable, mais c’est plutôt une « paix hitlérienne ». Car Adolphe HITLER faisait la guerre au nom de la paix, pour lui la paix avait deux sens : la soumission à sa volonté ou la paix de la tombe pour ses adversaires, SASSOU suit la même logique.

Le Peuple Congolais et les Démocrates Congolais doivent prendre conscience que l’Avenir se joue maintenant, sans lancer des chasses aux sorcières, il faut qu’il y ait le changement démocratique au Congo en 2016 ou avant, et que la transition vers le nouveau pouvoir se fasse dans la Paix véritable et le Pardon.

3. La Dilapidation des Fonds publics.

Il est de notoriété publique que les Barbares d’OYO confondent le Trésor Public et leur poche. Pendant que 98 % des Congolais roupillent dans la misère, les Barbares d’OYO vivent comme des Princes du Moyen Orient avec nos Pétro CFA, avec notre argent qu’ils ont confisqués, qu’ils ont braqués.
Par exemple, Antoinette SASSOU NGUESSO, l’épouse du Président, a fêté ses 70 ans en Mai 2013 à Saint Tropez (France), en grandes pompes, en déboursant 4 Milliards de FCFA (6 Millions d’Euro) en une seule nuit, pour nourrir 300 personnes triées sur le volet venues du Congo, grâce à 2 airbus A340 spécialement affrétés. Voilà un exemple des folies que commettent les Barbares d’OYO qui poussent la Justice Française a lancé des enquêtes sur les Biens Mal Acquis.

Les Barbares d’OYO disposent d’importantes ressources économiques et financières essentiellement issues de la rente pétrolière.
Ces ressources permettent d’assurer la distribution financière au sein d’une certaine élite nationale coptée et majoritairement « mono ethnique », pour acheter la stabilité sociale et politique. Ces ressources permettent aussi de financer la transhumance et le clientélisme politique par le captage par le régime, de certains leaders d’opposition comme Pascal TSATY MABIALA (le nouveau milliardaire corrompu de l’opposition).

Enfin, ces ressources permettent de financer l’esprit de la « municipalisation accélérée » du pays, la « plus grande démagogie politique » au Congo depuis 20 ans.
Pour rappel, la Démagogie (du grec demos « le peuple » et ago « conduire ») est une notion politique et rhétorique désignant l’état politique dans lequel les dirigeants mènent le peuple en le manipulant pour s’attirer ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur ou appelant aux passions.

Le discours du démagogue sort du champ du rationnel pour s’adresser aux frustrations et aux pulsions du Peuple. Il recourt en outre à la satisfaction immédiate des souhaits ou des attentes du public ciblé, le plus souvent proche des élections, sans recherche de l’intérêt général et de la perfection de l’exécution, mais dans le but de s’attirer la sympathie et de gagner le soutien du Peuple. Comment expliquer que des actes publics indispensables pour la qualité de vie des citoyens, soient entrepris proches des élections alors qu’ils auraient pu être faits en 2005, 2006, 2007 ??....

C’est ainsi que le démagogue proclame régulièrement ses actions et son argumentation peut être simple afin de pourvoir être comprise et reprise par le public auquel elle est adressée. Cette argumentation démagogue fait fréquemment appel à la facilité voir la paresse intellectuelle en proposant des analyses et des solutions qui semblent évidentes. D’où des déclarations du genre : « ils roulent dans des voitures mais ils ne voient pas la route…. S’ils ne voient pas, c’est qu’ils ne voient pas…. » Dixit l’Astre d’Oyo pour fustiger ceux qui nient son travail pour le Pays.
Le projet de municipalisation accélérée est en soi une bonne idée d’urbanisation de nos départements, mais il est « mal pratiqué », sert de source « d’enrichissement illicite » des Barbares d’OYO et est un instrument démagogique au service du régime. Le Rwanda et la Guinée Equatoriale en 10 ans ont fait « 30 fois mieux » que le régime de Brazzaville, oui ces gens n’aiment pas le Congo et ce sont des Barbares !

SOURCE : Zenga-Mambu

Partager cet article

André Ibara - dans Congo-Brazzaville Sassou Nguesso PCT

Economie

Catégories