Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 09:54
(Congo-Brazzaville) Opération "Mouebara" : la programmation du pogrom de la purification ethnique dans le sud Congo par Sassou Nguesso

Opération Mouebara (*)

Présidence de la République République du Congo

Unité - Travail - Progrès

Comité Mixte d'Actions Spéciales N° 023/99/PR/CMAS

Vu et approuvé par le président de la république, chef de l'Etat, chef suprême des armées.

PLAN D'ACTIVITES DU TRIMESTRE IV

DE L'OPERATION « MOUEBARA »

(01/10 – 31/12/99)

Zones cibles du trimestre :

Pool-Nord,

Bouénza-Nord,

Lékoumou – Niari-Forestier (cf. cartes tactiques jointes au plan)

SECRET DEFENSE

Vu et approuvé par le président de la république, chef de l'Etat, chef suprême des armées.

N° D'ORDRE : 01 POOL-NORD

ACTIONS :

  • Pilonnage de Kibouéndé; -Bombardement de Mayama;
  • Empoisonnement des sources d eau de la zone du PoolNord.

OBJECTIFS :

  • Dépeupler les pays de Mpangala;
  • Donner la mort aux personnes se trouvant dans les secteurs des tirs;
  • Maintenir les fugitifs dans les forêts par la terreur du pilonnage et les pousser à la mort lente par la famine et les maladies; - Pousser à l'exil forcé au Gabon et en RDC; - Terroriser les résistants de l'étranger.

NORMES D APPRECIATION DES OBJECTIFS :

  • Passable (25000 tués, 15000 déplacés); - Bien (30000 tués, 20000 déplacés); - Excellent (45000 tués, 70000 déplacés).

NOTA BENE :

Brûler tout jeune en âge de combattre en provenance des zones à forte résistance.

DELAI ou PERIODE :

Mi-octobre début novembre selon conditions météorologiques (absence pluie et brouillard).

MOYENS D'EXECUTION - MATERIEL :

2 Mig-21,

4 hélico,

112 bombes,

81 missiles,

37 lance-flammes,

12 canons 122,

20 véhicules 4x4,

280 rockets,

1000 menus,

20 blindés,

5000 grenades.

1 million 7,62.

MOYENS D'EXECUTION - PERSONNEL :

468 hommes (344 expatriés, 124 nationaux).

MOYENS D'EXECUTION - FINANCES (CFA) :

carburant (108 millions), internement (160 millions),

Prestations (646 millions),

Imprévus (98 millions) : total = 1016 millions.

RESPONSABLE : Général de brigade Blaise ADOUA.

OBSERVATIONS :

  • Pilonner et bombarder les lieux à forte concentration humaine (marchés, églises, écoles, terrains de sport, etc).
  • Utiliser les signaux externes des ONG humanitaires pour attirer les foules et faire des tirs groupés.

N° D'ORDRE 02 BOUENZA-NORD

ACTIONS :

  • Bombarder la zone de Mouyondzi ; - Bombarder la zone de Mabombo.

OBJECTIFS A ATTEINDRE :

-Dépeupler les plateaux Babémbés ;

-Donner la mort aux personnes se trouvant dans la zone de bombardement ;

-Maintenir les fugitifs dans les forêts par la terreur des bombardements et leur causer la mort à petit feu ; -Pousser à l'exil forcé vers le Gabon; -Terroriser les résistants de l'étranger.

  • Mêmes normes que le n°1.

DELAI OU PERIODE : mois de novembre - décembre.

MOYENS D'EXECUTION - MATERIEL :

2 Mig-21,

4 hélico,

22 blindés,

21 véhicules 4x4,

120 bombes,

109 missiles, 300 rockets,

23 lance-flammes.

1 million 7,62.

MOYENS D'EXECUTION - PERSONNEL :

524 hommes (446 expatriés, 78 nationaux).

MOYENS D'EXECUTION - FINANCES (CFA) :

carburant (150 millions), hébergement (168 millions),

Prestations (699 millions),

Imprévus (106 millions) : total = 1123 millions.

RESPONSABLE : Général de brigade Longonda Philippe.

OBSERVATIONS :

  • Bombarder le marché de Mouyondzi-centre, l'hôpital de Moukala, les champs et le village Louboto proche du barrage Moukoukoulou ;
  • Préparer une action médiatique avant, pendant et après les raids (Voir avec Jean-Paul PIGASSE) (1).

N° D'ORDRE 03

LEKOUMOU-NIARI FORESTIER

ACTIONS :

  • Bombarder la zone de Sibiti et Zanaga; - Bombarder la zone de Mossendjo et Mayoko.

OBJECTIFS A ATTEINDRE :

  • Dépeupler le Niari forestier et la Lékoumou;
  • Donner la mort aux personnes se trouvant dans la zone de

(1) - L'on peut noter ici à quel point Jean-Paul Pigasse est impliqué dans le génocide des populations du Sud-Congo.

bombardement;

  • Maintenir les fugitifs dans les forêts par la terreur des bombardements et leur causer la mort à petit feu; - Pousser à l'exil forcé vers le Gabon; - Incendier le village natal de Lissouba.
  • Mêmes normes que le n°1.

DELAI OU PERIODE : mois de octobre - novembre - décembre.

MOYENS D'EXECUTION - MATERIEL :

2 Mig-21,

4 hélico,

  1. blindés,
  2. véhicules 4x4,

115 bombes,

98 missiles,

271 rockets, 14 lance-flammes.

1 million 7,62.

MOYENS D'EXECUTION - PERSONNEL :

415 hommes (346 expatriés, 69 nationaux).

MOYENS D'EXECUTION - FINANCES (CFA) :

carburant (140 millions), hébergement (138 millions),

Prestations (662 millions),

Imprévus (95 millions) : total = 1035 millions.

RESPONSABLE : Général de brigade ESSONGO B.

OBSERVATIONS :

  • Bombarder le marché de Mossendjo-centre, l'hôpital de Makabana, les champs et alentours de MBinda;
  • Préparer une action médiatique avant, pendant et après les raids (Voir avec Jean-Paul PIGASSE).

BILAN PREVISIONNEL POUR LE IVeme trimestre : Nombre de tués (125.000 hommes),

nombre de fugitifs (275.000 hommes), nombre de départs en exil forcé (40.000 hommes).

Soit un dépeuplement total de 430.000 hommes.

COUT TOTAL DES OPERATIONS

POUR LE IVème trimestre :

1016.000.000 + 1123.000.000 + 1035.000.000 =

3.174.000.000 F CFA.

MODALITES DE DOTATION :

529 millions (1/6 du montant) par quinzaine.

Fait à Brazzaville, le 27 Septembre 1999.

Pour le Comité d'Actions Spéciales,

Le Général de brigade ESSONGO

(*) Nous avons extrait et publié ce document avec l’autorisation de M. Jean-Claude MAYIMA-MBEMBA, auteur du livre « Assassinats politiques au Congo-Brazzaville. Rapport de la Commission Ad’hoc « Assassinats » de la Conférence Nationale Souveraine (25 février – 10 juin 1991) », Ed. ICES, Corbeil-Essonnes, 2004 (ouvrage épuisé).

Partager cet article

Economie

Catégories