Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 09:56
(Congo-Brazzaville) Remobilisation des miliciens : contre qui Sassou prépare-t-il la guerre?

Remobilisation des miliciens : contre qui le général d’armées Denis Sassou Nguesso prépare-t-il la guerre -

by info@mccdcongo.com -

S’il y a une qualité que de nombreux analystes de la vie politique congolaise reconnaissent en Denis Sassou Nguesso, c’est sa capacité de se passer pour un « faiseur de paix par la négociation » à l’extérieur du Congo, alors qu’à l’intérieur, il doit toujours se passer pour un « faiseur de silence par la terreur », pour se rassurer un pouvoir à vie afin de se soustraire à la justice internationale.

Qualité qui lui aura valu des observations admiratives de la part du journaliste camerounais, Louis Keumayou, lors d’une émission sur la chaine TeleSud, suite à l’arrestation à l’arme lourde en décembre 2013 du colonel Marcel Ntsourou : « Denis Sassou Nguesso veut faire passer un message clair à ses compatriotes qu’autant il prône le dialogue chez les voisins, autant il reste ferme et ne pourrait tolérer aucune agitation chez lui au Congo ». En clair, Denis Sassou Nguesso est fier d’endosser ce costume à deux coutures : médiateur autoproclamé dans les conflits sous régionaux et chef militaire agressif et brutal contre ses compatriotes.

Des informations reçues ces derniers jours de nos sources, montrent bien que Denis Sassou Nguesso est plus que jamais déterminé à jouer ce double rôle pour d’un côté, mettre une partie de la communauté internationale sous ses pieds, et de l’autre, préparer une réaction violente et morbide contre un soulèvement populaire pour la non modification de la constitution du 20 janvier 2002.

En effet, d’après nos sources, l’autoproclamé médiateur qui vient enfin d’obtenir après plusieurs tractations de lobbying, la prochaine rencontre à Brazzaville entre des milices islamistes de la Séléka et chrétiennes des Anti-Balakas du 21 juillet au 23 juillet 2014, aurait fait organiser dans le quartier de Talangai à Brazzaville, au domicile d’un de ses lieutenants, le colonel Serge Oboa, une réunion d’un des groupes miliciens l’ayant porté au pouvoir le 15 octobre 1997.

Cette réunion des miliciens dont la majorité était des membres du front 400 lors de la guerre de 1997 et regroupés au sein du SASPN « Service d’Actions Spéciales de la Police Nationale », autrefois sous les ordres du défunt général Blaise Adoua, avait pour but « la remobilisation et la préparation des troupes pour le combat ».

Bien qu’observant avec amertume que le parvenu riche grâce au pillage des richesses congolaises ait sous ses pieds et à coups de pétrodollars une grande partie du monde faible au matériel, le Noyau politique du MCCD se pose la question de savoir : « contre qui le général d’armées Denis Sassou Nguesso prépare-t-il la guerre ? »

Comme l’ont été des dictateurs Pinochet, Mobutu, Samuel Do, Idi Amin Dada, Mouammar Kadhafi, le dictateur Denis Sassou Nguesso sera vaincu par notre peuple et ce, de façon pacifique. Donc son agitation sur les armes ne lui servira vraiment pas. Ces armes se retourneront contre lui et elles seront certainement magnées par ses propres sbires; car le combat de notre peuple est clairement pacifique.

MCCD : La Voix du Peuple Libre

Partager cet article

Economie

Catégories