Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 18:46
(Congo-Brazzaville) Diosso a été une injure de trop faite au Kouilou

COMMUNIQUE TRES IMPORTANT -

DIOSSO A ETE UNE INJURE DE TROP FAITE AU KOUILOU

« Le Kouilou est dans l'Etat du SUD-CONGO »

Denis SASSOU NGUESSO doit savoir qu'il a détruit le Kouilou mais a bâti OYO !

C'est, à cet effet que nous, Honorable Robert POATY PANGOU et Monsieur Alfred MAKOSSO, tous deux Fils du Kouilou et signataires de la requête qui a conduit à la création de l’Etat du SUD-CONGO, invitons tous les enfants du Kouilou de tourner définitivement le dos à l'Ex-République du Congo.

La manœuvre de DIOSSO (capitale du Royaume Loango), le 13 juillet 2014, n'a eu pour objectif réel que de faire rallier le Kouilou à la volonté funeste de Mr Denis SASSOU NGUESSO de modifier ou changer sa constitution de 2002, afin de demeurer à vie à la tête de l’ex-République du Congo.

Cependant, nous saluons, approuvons et encourageons la réaffirmation au cours de cette réunion, de l’unité des composantes ethniques de notre région au regard de nos origines communes kongo, « Bessu bossu bane ba nkake moéke » !

Par ailleurs, nous rappelons à tous les enfants du Kouilou qu'avec la création de l'Etat du SUD-CONGO, le CONGO-Brazzaville n'existe plus !

Ainsi, cette manœuvre de DIOSSO n'a plus aucune raison d'exister. Car, le sort du Kouilou se trouve désormais inscrit dans celui de l’État du SUD-CONGO.

LE CONSTAT EST LA !

En effet, depuis la naissance de la République du Congo en 1960, notre région n’a fait qu’engranger recul sur recul. Ces dernières années ne sauraient démentir l'état actuel du Kouilou.

Poumon économique de l’Ex-République du Congo, le Kouilou, n’a reçu en retour aucune marque de reconnaissance.

Qu'a reçu le Kouilou de l’Ex-République du Congo ? RIEN.

C'est OYO qui est sorti de la vasière et de l'eau.

Le pétrole a été gaspillé pour Imboulou au détriment du barrage de Sounda.

Le pétrole a détruit l'état de santé de toute la population du Kouilou à cause des gaz toxiques libérés.

La population du Kouilou se meurt car, elle n'a rien pour se faire soigner des maladies causées par cette exploitation effrénée du pétrole.

Après la douloureuse expérience que le Kouilou a connue avec l'exploitation de la Potasse de Holle, un autre malheur se prépare à s'abattre sur cette région, à cause de l'épuisement très prochaine du pétrole.

Une fois le pétrole épuisé : seuls les villages, villes et natifs du Kouilou resteront dans le malheur et la misère aggravés par les intoxications.

Non, l’ex-République du Congo, n’a ni apporté et n’allait plus rien apporter comme bien-être à la région du Kouilou.

Vous comprenez que la manœuvre de DIOSSO n'a plus de sens ni d'intérêt dès lors que l'Etat du SUD-CONGO a été créé.

La manœuvre de DIOSSO n'avait qu'un but, à savoir : Valider la destruction lente et soutenue du Kouilou.

C’est l’avenir du Kouilou, de ses générations, que vous aviez voulu compromettre par la manipulation dont vous avez été l'objet.

Les politiques discriminatoires dans la gestion de la région, caractérisées par la marginalisation des populations dans les fonctions politiques, militaires, économiques et socio-culturelles, ont eu un effet destructif au sein de cette population.

Ces mêmes politiques discriminatoires se retrouvent dans la formation et la qualification professionnelle, l’embauche, ce qui entraîne la paupérisation des natifs du Kouilou.

L’UNIQUE SOLUTION PERTINENTE

C’est donc, instruits par cette trajectoire et les perspectives funestes du Kouilou qui se profilent à l’horizon au sein de l’Ex-République du Congo, que nous nous sommes engagés à contribuer à l’émergence d’un nouvel espace, UN NOUVEL ETAT, L’ETAT DU SUD-CONGO !

Le Kouilou fait partie de l'Etat du SUD-CONGO et c'est dans cet Etat, que le Kouilou va faire aboutir les projets laissés par ses Ancêtres, et ceux des générations actuelles et futures.

IL REVIENT AUX FILLES ET FILS DU KOUILOU DE CONSTRUIRE LE KOUILOU.

Vive le Kouilou !

Vive l'Etat du SUD-CONGO !

Fait à Paris, le 21 Juillet 2014

Honorable Robert POATY PANGOU

Monsieur Alfred MAKOSSO

(Congo-Brazzaville) Diosso a été une injure de trop faite au Kouilou

Partager cet article

Robert Poaty-Pangou, Alfred Makosso - dans Congo-Brazzaville Sassou Nguesso PCT Etat du Sud-Congo

Economie

Catégories