Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 16:28
(Congo-Brazzaville) MAIN BASSE SUR LE CONGO PAR SASSOU N’GUESSO

by admin Brazzanews -

Selon nos »Amis » le Directeur Général Capitaine de Vaisseau Jean Jacques BANUANINA DIA-NGOMA serait limogé au profit de la fille du Dictateur madame Sandrine SASSOU N’GUESSO( fille que Denis Sassou a eu avec la soeur de la mère d’Edith) comme Directrice Générale du Conseil Congolais des Chargeurs ( C.C.C ).

Le Conseil Congolais des Chargeurs (CCC) est un établissement public congolais doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Créé par Ordonnance n°8-2000 de 23 février 2000, son siège est à Pointe-Noire. Le Conseil Congolais des Chargeurs (CCC) est un organisme de promotion du commerce extérieur et d’assistance des chargeurs (Importateurs et Exportateurs). Une pompe à finance (©Créé par BIM SA – 9b, Boulevard du Prince Henri – L-1724 Luxembourg – Luxembourg, Tél. +32 70 222 103, Fax. +32 70 234 002) qui brasse des milliards au profit aujourd’hui de SASSOU N’GUESSO et son clan.

Selon nos sources, Jean Jacques BOUYA après avoir imposé son cancre de frère Serge BOUYA comme numéro 1 du port de Pointe-Noire, vient de faire autant pour sa cousine Sandrine SASSOU N’GUESSO, déjà propriétaire du Twinga, l’hôtel de Dolisie, le Terminalia, conseillière de son père de Président, Servair Congo restauration et catering aéroportuaire (air France et Ecair), petite sœur et gestionnaire des quelques héritages de feue Edith Lucie Bongo, etc.

La liste des antennes de la CCC dans le monde :http://www.ccc.cg/Docs/CCC%20LISTE%20DES%20AGENTS%202012.pdf

Un aperçu du patrimoine du Conseil Congolais des Chargeurs :
Le Maillon Maritime: Le port autonome de Pointe-Noire est la porte d’entrée et de sortie de l’Afrique Centrale. Ce positionnement naturel fait de la République du Congo un pays de transit. Les principaux atouts du Port autonome de Pointe-Noire sont: un port aux accès faciles et sûrs, une position géographique priviligée et un port moderne en infrastructure. 70% du commerce extérieur congolais emprunte la voie maritime.
Le Maillon Ferroviaire: Le trafic ferroviaire constitue l’épine dorsale de l’économie congolaise. Actuellement il est loin d’être à la hauteur de ses ambitions. Les exploitants forestiers du bassin du fleuve Congo ont opté pour l’évacuation de leurs produits par les voies concurrentes et aussi l’axe COMILOG n’est plus opérationnel.
Le Maillon Routier: Le trafic routier est très important autour de Pointe-Noire, de Brazzaville et de Pokola dans le transport du bois et autres produits. Néanmoins, le réseau routier congolais est très peu développé et compte actuellement: 1.230km de routes principales et 18.770 km de routes sécondaires. Le mauvais état où la fermeture de certaines routes a renforcé l’économie d’autosubsistance, le cloisonnement des micro-marchés et rendu difficile la circulation des biens et des personnes.
Le Maillon Fluviale: Les transports fluviaux au Congo sont d’une importance vitale pour l’efficacité de la chaîne de transit Pointe-Noire – Bangui et aussi pour le développement économique de Brazzaville et des localités de la partie septentrionale du pays. L’essentiel de ce trafic s’organise à partir du Port autonome de Brazzaville avec l’apport non négligeable des ports secondaires qui sont: Mossaka, Etoumbi, Owando, Oyo, Lekiti, Mpouya, Bas-Kouilou et Ngabé.

(Congo-Brazzaville) MAIN BASSE SUR LE CONGO PAR SASSOU N’GUESSO

Partager cet article

Economie

Catégories