Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 07:43
[Congo-Brazzaville] Bonne gouvernance et développement: les scandales économiques et financiers du Congo-Brazzaville

by Officiel Brazzanews -

Dans un pays comme le Congo, l’on devrait accorder une importance capitale aux questions de la lutte contre la pauvreté, la juste répartition de la richesse nationale, la lutte contre les anti-valeurs notamment la corruption,
la concussion, la fraude, les vols, les détournements des deniers publics et autres.Cela suppose une volonté politique , et la mise en place des organes de contrôle composés des cadres compétents, intègres, rigoureux ,ne se laissant pas effrayer ou endormir par les différentes pressions.

Malheureusement on parle de beaucoup de choses au Congo du genre l’émergence d’ici à l’an 2025.Est ce que l’émergence se décrète? Il est bon d’examiner quelques cas préoccupants.
– Il y’ a quelques années Xavier Harel a publié un livre intitulé: « Afrique: Pillage à huis clos » dans le quel il avait révélé que de 2003 à 2005, un (1) milliard de dollars américains soit l’équivalent de 500.milliards de francs cfa n’avait pas été pris en compte au niveau du Trésor Congolais.

Qu’a fait le Gouvernement devant la gravité d’une telle information? à l’époque l’opposition radicale Congolaise avait mené des démarches auprès de la Cour des Comptes et de discipline Budgétaire , cet organe a répondu sèchement aux opposant que « Nous n’avons pas le droit de la saisine » La même opposition s’est tournés vers le Parlement et le parlement a plutôt observé le mutisme, le silence préoccupant de toutes les institutions.Et pour cause .

-L’on évoque souvent la question de la surfacturation et du surcout des projets. Ainsi, à titre d’exemple le tronçon de route qui va du rond- point des 10 maisons à l’aéroport sur 2,8 kilomètres aura coûté plus de 9 milliards de francs cfa soit plus de 3 milliards le kilomètre . Quel scandale? Et qu’à ton fait? Absolument rien du tout.

-Dans un article publié le 4 juin dernier sous le titre: »L’aide française au développement…..du pillage, le Canard enchaîné vient de faire des révélations troublantes. Ce journal révèle que le Bureau Français de Recherches Géologiques et Minières(BRGM) qui est aussi partenaire du groupe brésilien Asperbras fait de drôles d’affaires au Congo. Selon ce journal, depuis 2012 Asperbras a été de charger de réaliser un inventaire géologique du pays pour un coût total de 150 millions d’euros environ 98,4 milliards de frs cfa soit prés de 3% du budget de l’Etat Congolais pour un an de travaux et 342.000 kilomètres carrés de superficie.Cette tâche est plutôt éloignée des talents d’un groupe spécialisé dans les ….tuyaux d’irrigation. Ce montant est jugé extravagant pour ce type de mission.

En effet, le BRGM (Bureau Français de Recherches Géologiques et Minières) a réalisé un inventaire du même type au Tchad pour une superficie de 200.000kilomètres carrés et une durée de trois ans et demi. Coût:20,6 millions d’euros environ 13,5 milliards de frs cfa soit un prix de revient quatre fois plus faible pour un chantier beaucoup plus long.Le BRGM (Bureau Français de Recherches Géologiques et Minières) a décroché un autre marché cartographique au Cameroun portant sur une superficie de 160.000 km².Ce projet soutenu par la Banque Mondiale, durera un an et coûtera dix fois moins cher que dans le contrat Congolais.

Asperbras a remporté un marché au Congo pour le forage de 4.000 puits d’irrigation, moyennant 300 millions d’euros près de 197 milliards de francs cfa soit le forage à 75.000 euros c’est-à-dire 49 millions le forage dans ce pays gorgé d’eau. De cinq à sept fois plus cher, selon plusieurs ONG de développement, que la réalisation d’un puits dans le Sahel.

Que de scandales?

Tout cela amène à se poser beaucoup de questions: Pourquoi les institutions internationales qui ont placé hier le Congo parmi les pays pauvres très endettés n’accordent pas une attention particulière à ces graves problèmes surtout que de l’avis de tous 2 Congolais sur trois vivent avec moins d’un dollar par jour? Est-ce qu’il est normal que les dirigeants du Congo qui prétendent aimer leur pays et leurs compatriotes puissent se lancer dans ce genre de scandales dans un pays où les Congolais n’ont pas d’eau, d’électricité, les écoles manquent de tableS-bancs,le système sanitaire est dans un état préoccupant, le chômage des jeunes devient endémique, le congolais n’arrive pas à joindre les deux bouts du mois, on ne veut pas payer les arriérés et les arrérages des retraités, la situation des travailleurs des entreprises liquidées tarde à être réglée définitivement, etc…………….

Pourquoi le pouvoir actuel qui prétend bien gérer se refuse à faire les audits du Trésor, de la Délégation des Grands Travaux et autres?
Comment pense-t-il faire arrimer le Congo à l’émergence d’ici à 2025? A ce propos qu’est devenue la promesse de la réalisation de l’autosuffisance alimentaire d’ici à l’an 2000? Aujourd’hui nous sommes en 2014. Comment expliquer l’impuissance du pouvoir à sanctionner ce genre de scandales honteux? Toutes ces questions laissent à dire que le gouvernement Congolais complote le pillage du Congo -Brazzaville .Le vol est permis

Boris Brell

Partager cet article

Boris Brell - dans Congo-Brazzaville Sassou Nguesso PCT

Economie

Catégories