Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 11:14
[Congo-Brazzaville/RDCongo] La RDCongo impose un visa d'entrée aux Congolais de Brazzaville

par VOA -

Kabila-Sassou -

Les relations entre Brazzaville et Kinshasa se sont tendues depuis le lancement, début avril au Congo-Brazzaville, d’une grande opération policière baptisée « Mbata ya bakolo » (la gifle des aînés, en lingala).

La République démocratique du Congo a annoncé mercredi que les ressortissants du Congo-Brazzaville voisin ne pourront plus entrer sur son sol avec un simple laissez-passer et qu’ils devront être munis d’un passeport et d’un visa.

Le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, cité par l’AFP, a déclaré que cette mesure visait à rendre la pareille au Congo qui, accuse-t-il, a changé les conditions de voyage des Congolais de RDC souhaitant se rendre à Brazzaville en traversant le fleuve Congo, frontière naturelle entre les deux pays.

« On a vu nos compatriotes refoulés parce qu’ils n’avaient que le laissez-passer, ce qui jusque-là était admis. On a exigé le passeport et le visa. Tout de suite, j’ai donné l’instruction à la DGM [Direction générale de la migration] d’en faire autant », a souligné M. Muyej, selon toujours la même source.

« Nous avons tous été surpris par ce nouveau développement de ce qu’il convient maintenant d’appeler une crise », dont la durée « peut affecter nos bonnes relations avec Brazza », a encore déclaré M. Muyej, ajoutant qu’une nouvelle réunion entre Kinshasa et Brazzaville était prévue.

Selon l’AFP, le ministre de l’Intérieur de la République du Congo, Raymond Mboulou, n’avait pu être joint mercredi en milieu d’après-midi pour apporter la réponse de Brazzaville aux accusations de M. Muyej.

Une réunion interministérielle entre représentants des deux Congos doit avoir lieu vendredi, selon un officiel cité par l’Agence France Presse.

Les relations entre les deux pays se sont tendues depuis le lancement, début avril au Congo-Brazzaville, d’une grande opération policière baptisée « Mbata ya bakolo » (la gifle des aînés, en lingala).

Officiellement, cette opération est destinée à combattre une recrudescence du banditisme imputée aux étrangers, et entre autres aux « kuluna » (délinquants de Kinshasa armés de machettes) réfugiés au Congo pour fuir la répression de la police kinoise.

Brazzaville reconnaît qu’environ un millier de Congolais de RDC ont été expulsés dans le cadre de « Mbata ya bakolo » mais, craignant une expulsion de force, même en règle, et face à la montée d’une hostilité manifeste de la population brazzavilloise, des dizaines de milliers de ressortissants de l’ex-Zaïre sont rentrés au pays

Source: La voix de l’Amérique

Partager cet article