Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 08:23
(Congo-Brazzaville) L’Etat Congolais est une continuité : son existence ne peut se réduire à celle d’un homme!

Richard Bouya -

Sassou Nguesso, l'inculte génocidaire au Congo-Brazzaville

En découvrant cette image montrant Denis Sassou Nguesso le sourire jusqu’aux oreilles, lisant un « projet de la constitution… » notamment les articles parlant du nombre de mandats et de l’age des candidats, force est de croire que l’homme s’achemine tout droit vers un changement pure et simple de la constitution et non plus vers une modification de celle-ci car s’il s’hasarde à modifier, simplement, il se disqualifie de fait lui-même, l’article 185 interdisant toute modification du nombre de mandats et l’age limite des candidats d’où la seule issue qui lui reste est celle du changement de la constitution.

Alors question: pourquoi vouloir changer de constitution si ce n’est pour se représenter pour un « troisième mandat » ( ne comptons pas, de grâce, ses 13 ans de 1979 à 1991 plus ses cinq ans de 1997 à 2002 ce qui aurait pour effet de l’amener à son sixième mandat!)?

La réponse est toute évidente: il veut se représenter.

Question: pourquoi doit-il se représenter comme si au Congo il n’y avait que des incapables notamment dans la majorité présidentielle?

Réponse des soutiens (incapables et incompétents) Il est le seul et personne d’autre ne peut réaliser son « projet de chemin d’avenir »

« En écoutant Denis SASSOU-NGUESSO, il est le seul à posséder toutes les vertus :
Il a le monopole : de la paix, de la bonne gouvernance, de la bonne gestion, des bonnes idées, de la vision du pays etc… enfin de tout. » dixit Y. Youlou

Question: S’il a le monopole de la bonne gouvernance pourquoi César Willy Nguesso dit » La nouvelle loi fondamentale devra prendre en compte les exigences de la bonne gouvernance politique et économique… »? remarquez, l’homme n’est pas à son premier mensonge!

Réponse: le pays est mal gouverné, tous ces ministres sont des voleurs.

Question: Si les ministres ne satisfont pas à la bonne gouvernance qui en est responsable?

Réponse: le Président de la république qui est le chef de l’exécutif car les ministres sont responsables devant lui et non devant le parlement.

Question: Pourquoi garde t-il des ministres voleurs et incompétents?

Réponse: Parce que lui même est aussi voleur (référence aux biens mal acquis et autres dossiers brûlants sur les détournements de fonds public)

Question: doit-on réélire Denis Sassou Nguesso pour un troisième mandat? (en 2016 il aura totalisé 32 ans de pouvoir en tant que président)

Réponse: Non on ne doit pas le réélire car:

1 – depuis 1960 jusqu’à 2016 le Congo aura eu 6 présidents et en 56 ans d’indépendance, Sassou aura gouverné pendant 32 ans soit plus que la durée total des cinq autres présidents;

2 – Il a eu le plus de moyens qu’aucun autre chef d’état du Congo n’a eu.
Un Pays Pauvre Très Endetté, PPTE, qui partage de l’argent à tout va à d’autres pays 100 milliards à la Côte d’ivoire, 50 milliards à la Guinée, Plus de 130 milliards à la Centrafrique, pour payer ses fonctionnaires, des milliards pour soutenir tel ou tel autre candidats dans certains pays si ce n’est pour renflouer les comptes de l’UMP, tandis qu’au Congo, les retraites ne sont pas payées, les bourses des étudiants ne sont pas payées tout comme bon nombre d’autres salaries.

3 – La situation du Congo ne s’est pas améliorée, elle s’est empirée; que peut-il faire en 7 ans de plus qu’il n’aura pu faire en 32 ans de pouvoir sans partage?

4 – La paix de Sassou tue plus que la guerre qu’il brandit s’il n’est pas élu ( combien de morts fautes de soins adéquats, combien de morts faute d’électricité, combien de morts faute de salaires convenables, combien de morts à cause de la misère, combien de morts … )

5- Si jamais il crée une guerre, il suffît de le tuer pour arrêter la guerre car dans une meute, il faut éliminer le meneur en premier pour écarter la menace.

IL n’ y aura pas de guerre si Sassou ne fait pas le forcing pour se représenter coûte que coûte, il n’ y aura pas de guerre si les élections sont réellement démocratiques; les élections seront à l’image de celle de 1992.

Richard Bouya

Partager cet article

Richard bouya - dans Congo-Brazzaville Sassou Nguesso PCT

Economie

Catégories