Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 17:47
(Congo-Brazzaville) Denis Sassou ouvre la voie de deux Etats au Congo

#Congo #Brazzaville Denis Sassou ouvre la voie de deux Etats au Congo

17 avril 2014

Le débat sur la modification de la Constitution n’a pas lieu d’être. La préoccupation actuelle du Peuple du Congo est son quotidien : électricité, santé, écoles, emploi des jeunes, création des entreprises, routes, eau potable, etc. C’est cela l’urgence des Congolais.

Mettre l’accent sur la modification de la Constitution du 20 Janvier 2002 qui ne concerne que Denis Sassou avec son Etat du Nord dont la capitale est Oyo est une fuite en avant. Convaincu que Denis Sassou modifiera SA Constitution, autant aller directement à l’essentiel : la déclaration de l’Etat du Sud Congo pour mettre en place un Etat fédéré.

Lors de la conférence de presse donnée le 3 février 2013 à Brazzaville, dans les locaux de la Semaine Africaine, salle Louis Badila, à l’occasion du déjeuner de presse, je précisais clairement :

« Il n’est pas nécessaire de changer la Constitution parce que la Constitution a été conçue expressément par Monsieur Sassou Nguesso, ça veut dire qu’il avait les conseillers qui lui avaient « jusqu’en 2016, il pouvait être là ! ». Mais on ne change pas en cours de route.

Le costume de Monsieur Sassou lui va bien mais on ne peut pas détricoter ce costume-là. Si on le détricote, je vous assure, je vous donne ma parole, il y aura deux Congo. Ça vous avez ma parole d’honneur. Monsieur Sassou sait quand je dis quelque-chose, ça arrive. On ne touche pas à la Constitution et le Congo sera UN et INDIVISIBLE. On touche à la Constitution, il y aura deux Congo. On va souffrir mais il y aura deux Congo si on touche à la Constitution. » (Conférence presse du 03.02.13)

En engageant le débat sur la modification de la Constitution du 20 Janvier 2002 pour se maintenir au pouvoir, Denis Sassou entraîne le Congo sur la voie de deux États, un Etat du Nord Congo qui existe déjà ayant pour capitale Oyo où il reçoit maintenant les Présidents et chef d’États étrangers en visite officielle au Congo, par la nature de son gouvernement clanique et la composition du Haut Commandement Militaire constitué par les officiers du clan Mbochi d’Oyo et, un État du Sud Congo à déclarer conformément à la Jurisprudence Internationale et à la Charte des Nations Unies pour éviter l’effusion de sang.

Modeste BOUKADIA
Président du Cercle des Démocrates et Républicains du Congo (CDRC).

Paris le, 17 avril 2014 12:07

Partager cet article

Modeste Boukadia - dans Congo-Brazzaville Sassou Nguesso PCT

Economie

Catégories