Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 19:34
[Congo-Brazzaville] Libérons Ruth Nguina / Free Ruth Nguina

by Officiel Brazzanews

« Mobilisons Nous Autour de RUTH NGUINA et envoyer cet article par mail à l’adresse suivante :
« clement.boursin@acatfrance.fr » , acatfrance (organisme) est capable de faire quelque chose pour RUTH NGUINA » . Cher(e) congolais (e) la situation de RUTH NGUINA vous concerne tous , oui imaginons si c’était ta petite ou ta grande sœur , quelle serait votre réaction face à la souffrance et au sabotage de son avenir ? Tous les 242 de partout dans le monde, mobilisons nous .

Libérons RUTH NGUINA 16 ans prisonnière politique de Sassou NGuesso torturée et violée depuis 16/12/13 . Cette dernière est incarcérée à la maison d’arrêt de Brazzaville(CONGO). Le motif de son incarcération : elle a eu la mal chance d’appartenir à la famille Ntsourou, elle vivait chez le colonel Marcel Ntsourou , présent au domicile de Marcel Ntsourou le16 /12/13 . L’avenir de RUTH NGUINA est entrain d’être broyé, elle ne va plus a l’école, elle ne vit plus comme les autres enfants.

Rétrospective sur les événements qui ont conduit Mr sassou Nguesso a emprisonné une enfant(RUTH NGUINA ) : Colonel Ntsourou Marcel , le mari de sa tante charlotte Ntsourou , ancien secrétaire général adjoint du CNS (Conseil national de sécurité), lundi 16 décembre 2013 alors que RUTH NGUINA s’apprêtait a se rendre à l’école , une opération de police musclée a broyée l’avenir de RUTH NGUINA , une opération de police a leur domicile avec usage d’armes de guerre, le domicile de fonction que le colonel marcel Ntsourou occupait encore , au centre-ville de Brazzaville. Le lundi dans la matinée, la résidence officielle encore occupée par le colonel Ntsourou, vers la maison d’arrêt, au centre-ville de Brazzaville est encerclé ,un hélicoptère de la police survolait la zone, des rafales de coups de feu ont commencé à retentir.

Interviewé(Colonel Marcel Ntsourou) au téléphone par Boniface Vugnon de RFI, le colonel Ntsourou a donné sa version des faits: «Toute l’armée consacrée est en train d’attaquer mon domicile. Depuis hier soir, ils ont concentré des troupes autour de mon domicile,( il sied de rappeler que RUTH NGUINA se trouvait à l’intérieur de la maison , cette dernière vivait chez sa tante , qui est madame Ntsourou). La police est en train d’arrêter, dans la rue, mon personnel, hier, on a sauvé un de justesse. A partir de ce moment-là, ils ont décidé d’attaquer ma maison. Nous sommes en train de subir les tirs des armes lourds. Il s’agit des ordres du président Sassou. Vous savez que depuis un certain moment, il a décidé de me tuer , c’est le bouquet, il attaque ma maison. Nous avons des blessés et des morts. Il faut dire qu’au moment où il parlait, les armes crépitaient autour de lui……
LA suite, le colonel Marcel Ntsourou a été capturé , RUTH NGUINA , âgé de 16 ans qui se trouvait à l’intérieur de la maison fut arrêtée

Si la situation de RUTH NGUINA vous interpelle alors envoyé ce récit par mail à cet organisme acafrance « clement.boursin@acatfrance.fr »
« FREE RUTH NGUINA » « LIBERONS RUTH NGUINA »

Pièces jointes : certificat de scolarité de RUTH NGUINA et permis de communiquer avec son avocat.

[Congo-Brazzaville] Libérons Ruth Nguina / Free Ruth Nguina
[Congo-Brazzaville] Libérons Ruth Nguina / Free Ruth Nguina

Partager cet article

Economie

Catégories