Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 18:32
Congo-Brazzaville : Déclaration de Robert Poaty-Pangou sur l'inévitable création de l'Etat Kongo

POATY PANGOU -

Cet Etat Kongo va être constitué par toutes les régions SUD qui viennent de constater la très grave diminution de sa population.

Ceci va inéluctablement nous épargner des débats inutiles et interminables sur toute modification des quelconques constitutions.

La Démocratie a pris 23 ans de retard depuis le Coup d’Etat du 05 Juin 1997.

« Le résultat du recensement 2013 publié le 06 Mars 2014 par le Régime en place vient de nous donner la preuve de la destruction programmée de la population du SUD ».

La population de toutes les régions du SUD a très fortement diminuée. C’est un constat irréfutable.

D’où l’inévitable raison de la séparation afin que le Peuple de ses régions du SUD se protège lui-même pour éviter d’autres massacres qui risquent d’entrainer sa disparition totale et définitive.

Car les faits de cette disparition programmée sont donnés par le résultat du recensement 2013 publié le 06 Mars 2014 par le Régime en place.

Le Peuple Kongo prend ainsi conscience ce jour car toutes les preuves conduisant à la création de son Etat sont désormais réunies.

Le recensement de 2013 sur la population et dont les résultats ont été publiés le 06 Mars 2013 confirme la preuve du risque réel de la disparition programmée du Peuple Kongo.

Aujourd’hui, la preuve de la raison réelle et profonde mais cachée du Coup d’Etat du 05 Juin 1997 est là et à savoir : tout faire pour rester au Pouvoir et le Conserver au NORD.

C’est ce que Denis SASSOU NGUESSO avait déjà dès 2008 et 2009 dit dans ses interviews accordées à Jeune Afrique au sujet de la modification de la constitution si le Peuple le voulait.

C’est ce que Denis SASSOU NGUESSO et les sages du Nord se disent en Mai 2012 à Oyo.

C’est ce que Théophile OBENGA dit dans ses propos qu’il venait de tenir au sujet de la modification de la constitution de 2002 et sur le fait que Denis SASSOU NGUESSO est irremplaçable.

C’est ce Denis SASSOU NGUESSO est entrain de faire dans ses tournées des régions afin de justifier la modification longtemps planifiée de sa constitution de 2002.

Voilà pourquoi les preuves qui suivent et qui complètent toutes les précédentes sont capitales et irréfutables pour justifier la création de l’Etat Kongo.

En effet :

- La guerre de Février 1959 déclenchée par la mort d’une femme Bembé à Ouenzé Mandzandza.

- Les morts tragiques de POUABOU, MTSOKOTA et MASSOUEME « Par le groupe Noumazalay »

- La mort du Président Marien NGOUABI dont on a fait porter la responsabilité au Peuple Kongo par cette phrase : « Ba kongo ba bomi Marien» suivie de lourde conséquence.

- La mort du Cardinal Emile BIAYENDA enterré vivant

- La mort du Président Alphonse MASSAMBA-DEBAT dont le dépouille est restée introuvable jusqu’à ce jour.

- La disparition des enfants garçons Kongo au Beach de Brazzaville.

A toutes ces tragédies, vient s’ajouter la logique de la conservation du Pouvoir au NORD par le Peuple NGala.

Cette volonté démontre la raison réelle et profonde mais cachée du Coup d’Etat du 05 Juin 1997 qui a entrainé le blocage de la Démocratie à peine réhabilité en Août 1992 après la Conférence Nationale Souveraine de Février 1991.

Toutes ces preuves permettent au Peuple Kongo de faire préparer la création de son Etat afin de faire éviter à ses membres d’autres massacres qui risquent d’entrainer sa disparition totale et définitive.

La création de cet Etat Kongo va être entérinée par un Référendum qu’il va se charger d’organiser après un Recensement total de sa population effective et de sa diaspora y compris.

Le Générale Jacques Joachim YHOMBI-OPANGO disait « L’heure n’est plus aux discours… ».

Fait à Paris, le mercredi 26 Mars 2014

Honorable Robert POATY PANGOU

Partager cet article

Robert Poaty Pangou - dans Congo-Brazzaville

Economie

Catégories