Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 16:54
(France/Congo-Brazzaville/Hollande/Sassou Nguesso) : Francois Hollande reçoit en catimini Sassou Nguesso à l'Elysée, le 17 janvier 2014

par minguabiango

Nous l’annoncions déjà il y a quelques semaines, François Hollande a bien reçu ce vendredi 17 janvier 2014 dans les environ de 20h .

C’est un secret de polichinelle, François Hollande n’aime pas s’afficher avec des dictateurs et encore moins avec Sassou Nguesso. Les deux diplomaties avaient convenu d’une visite privée du président autoproclamé de Brazzaville, pour qu’il n’y ait aucune annonce officielle des services de l’Elysée.

Depuis quelques jours, les congolais scrutaient l’agenda officiel de François Hollande, sauf que pour les spécialistes des affaires africaines, le fait que le dictateur congolais attérisse dans le prestigieux hotel parisien le BRISTOL situé à quelques mètres du palais de l’Élysée, ne laissait aucun doute sur l’imminence de la rencontre entre les deux hommes.

Nous ne pouvons que remercier le Président François Hollande, pour avoir reçu Sassou Nguesso en cachette et en catimini, comme lors du sommet de la francophonie à Kinshasa en 2011. C’est encore un camouflet pour notre tyran qui ne fait plus recette à Paris.

Le dictateur congolais n’a eu droit à aucun honneur et les congolais comprennent bien que la France ne veut plus de celui qui a appauvrit , clochardiser et massacrer son propre peuple.

(Extrait de www.congo-liberty.com)

"Entretien avec Denis SASSOU-NGUESSO

Le Président de la République s’est entretenu avec Denis SASSOU-NGUESSO, Président de la République du Congo et médiateur de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale pour la crise centrafricaine. Ils ont évoqué la crise en Centrafrique et se sont félicités de l’amélioration progressive de la situation sécuritaire dans ce pays, qui reste toutefois volatile. Le déclenchement de l’opération SANGARIS et le renforcement de la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique (MISCA, sous commandement de l’Union africaine) ont permis une baisse sensible des violences contre les civils.

Au plan politique, les deux Présidents ont pris acte des démissions de Michel DJOTODIA et Nicolas TIANGAYE et appelé à respecter l’esprit et la lettre des différents accords de transition. Le chef de l’Etat a indiqué que la France faisait confiance aux Centrafricains et aux institutions africaines pour choisir une nouvelle équipe de transition. Il a enfin rappelé le souhait de la communauté internationale que cette nouvelle équipe puisse œuvrer au rassemblement des Centrafricains, à l’amélioration de la situation humanitaire et au rétablissement du fonctionnement de l’Etat."

Source: http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/entretien-avec-denis-sassou-nguesso/

Partager cet article

Mingua Biango - dans Congo-Brazzaville Sassou Nguesso

Economie

Catégories