Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 16:54
Congo-Brazzaville : Le train de vie fastueux du clan Sassou dévoilé par les enquêteurs français

Écrit par Moleki Nzéla

La folie des grandeurs du clan Sassou en France a été passée au crible par les enquêteurs de la police française. Le quotidien français " Libération " (16/12) y consacre sa Une.

Au bas mot, ce serait 60 millions d’euros, soit plus de 39 milliards de FCFA que le clan Sassou aurait consacrés dans la capitale française sur huit ans en achat de logements, bijoux, montres de luxe, boutons de manchettes... On ne parle pas de ce qui est dépensé en Chine, en Espagne, au Maroc, au Brésil, à Dubaï...

Plus de 5 milliards FCFA pour cette cabane de la fifille Julienne...

Une vingtaine de logements aurait été répertoriée dans Paris et à Neuilly Sur Seine.

Dans le clan Sassou, les plus dépensiers seraient Sassou lui-même, lequel aurait, rien que pour son habillement, acheté pour 1,18 million d’euros (plus de 774 millions de FCFA) de costumes et chemises chez Pape (avec inscrites dessus ses initiales " DSN " pour Denis Sassou Nguesso..), une boutique parisienne.

Son fils, Denis Christel n’est pas en reste. Il aurait dépensé 473 796 euros (plus de 310 millions de FCFA) en chemises car, selon un de ses proches « Il change de chemises trois ou quatre fois par jour, et se vante de ne jamais les laver et de les utiliser comme des kleenex »…

Les enquêteurs seraient tombés sur des factures du fiston de Sassou pour 257 000 euros (plus de 168 millions de FCFA) correspondant à des achats de chemises, de montres de luxe, de boutons de manchettes en or et pierre.

Un autre fou de la dépense : Jean Jacques Bouya. Il posséderait deux BMW et deux Maserati à Paris. C’est lui qui serait au cœur du système de corruption, selon Serge Berrebi, un créancier de l’Etat congolais. Et pour cause, le système de corruption se nourrit de surfacturation des grands projets. Or Bouya est justement chargé des grands projets du clan.

Dans le clan on n’oublie pas non plus Julienne Sassou, épouse Johnson. Elle est agent d’assurances mais surtout fille de son père. Lui et son mari auraient rénové depuis 2006 un hôtel particulier à Neuilly, sans emprunt, pour 8 millions d’euros (plus de 5 milliards de FCFA). Selon l’enquête, l’argent proviendrait d'une vaste opération de corruption sur la téléphonie au Congo…

Après toutes ces révélations, les Congolais n’ont plus que leurs yeux pour pleurer, et ils n'ont pas fini de payer, c'est-à-dire de se faire voler. Sassou le leur a d'ailleurs dit, avec franchise, lors de son discours aux « sages » Mboshi :“ Pour l’instant, à cette place [le fauteuil présidentiel, Ndlr], il n’y a personne pour me supplanter. Je vous le dis, cette personne à ce jour n’existe pas ! ”. On ne peut pas être plus clair.

Fermez le ban !

(Extrait de mwinda.org)

Partager cet article

Moleki Nzéla - dans Congo-Brazzaville Sassou Nguesso

Economie

Catégories