Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • LA LETTRE DU CONGO-MFOA
  • : Blog contre la corruption, la cupidité, l'avidité et la concussion (C.A.C.) au Congo-Brazzaville
  • Contact

Divers

Recherche

23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 09:31
Construction de la Grande Mosquée de Brazzaville via le Qatar : les Congolais manifestent leur désapprobation

Avec l'arrivée au pouvoir du « PCT (parti marxiste, au pouvoir) », de nombreuse classes de catéchisme situées dans nos paroisses ont été nationalisées et transformées en école primaire, à l'époque le « Parti marxisant » prenait le soin de mettre une muraille de séparation entre la nouvelle école primaire et la paroisse. Mais, aujourd'hui, c'est le Qatar qui veut construire la plus grande mosquée d'Afrique centrale contenant également, une école coranique à Brazzaville sur un lieu historique de « la Case De Gaulle ». Dans un pays ancré au christianisme, Sassou et le « PCT » jouent avec le feu et les congolais ont en marre, voici en exemple, un extrait d'un tract d'avertissement :


Réaction des congolais contre la grande mosquée de Brazzaville.

En vérité, le groupe islamique « Boko Haram » du Nigeria qui veut la création d'un état islamique au nord du Nigeria à l'image de l’Arabie Saoudite, de l'Iran, du Soudan … impose déjà la « Charia (loi musulmane) » dans ses fiefs et sévit actuellement au nord du Cameroun avec les enlèvements … Au Soudan; Les sud-soudanais avaient dit « NON » à la « Charia » entraînant ce pays en guerre civile et les razzias des barbares du nord sur les soudanais du sud, aujourd'hui, fort-heureusement, indépendants.

« Boko Haram », ce groupe islamique fait des attentats bien ciblés des églises et les plus spectaculaires se déroulent les jours des saintes fêtes catholique, à savoir : Noël, Pâques, Toussaint, Pentecôte …

Au Congo-Brazzaville, L'islam est le fruit de l'immigration ouest-africaine et les immigrés, certains naturalisés, ne demandent qu'à vivre décemment, comme les nationaux. Cette mosquée n'est, en aucun cas, d'utilité publique, au point de céder aux caprices et à la corruption du prince du Qatar. Ce n'est pas au Qatar, ni aux immigrés installés au pays d'imposer aux nationaux, historiquement, nos moeurs et coutumes prennent des origines anciennes depuis plusieurs siècles du « Mani-Kongo (Commandant du peuple sur terre) » et de « N'Zambia M'Poungou (Dieu créateur et vivant très loin) ». Ce n'est pas au dictateur Sassou à briser ses liens qui font de nous un peuple Bantou avec des origines du Royaume Kongo.

Au Qatar, la bible est interdite, la construction d'un édifice chrétien et juif est interdite, la conversion à une autre religion est passible d'une sanction selon la « Charia » sur l'apostasie. Pourquoi cet état se permet de construire ses mosquées dans les pays pauvres et chrétiens ?

Nous voulons de l'aide et de la coopération avec le Qatar, mais dans les domaines d'utilité publique !
Nous disons « NON » à la grande mosquée de Brazzaville !
Nous disons « NON » à la poudrière islamique du Qatar !
Nous disons « NON » à la colonisation islamique !

Les immigrés sénégalais, maliens et mauritaniens sont les financiers des hommes politiques et ils bénéficient le plus souvent des largesses des personnalités suivantes : Norbert Dabira, Jean François N'Denguet, Jean Dominique Okemba, Hugues N'Gouélondélé, Jean Françpis Ibovi , et les autorités à Pointe-Noire ... et ils bénéficient du privilège de faire commerce et de faire rentrer l'immigration venant de leurs pays respectifs sans visas. C'est la colonisation islamique du Congo qui commence avec l'immigration.

Dans les débats télévisés sur la grande Mosquée, les sénégalais, les maliens et les mauritaniens mettent au devant les malheureux compatriotes convertis à cette religion et Imams, pour défendre l'utilité de cette mosquée, en évoquant la filiation de la Mosquée au Mausolée du colon, en effet, l'explorateur Pierre Savorgnan De Brazza était accompagné, soit-disant, du sénégalais Malamine. Au Congo, il avait fait sa prière en direction de la Mecque. Reste à savoir s'il avait en lui une boussole pour connaître la direction de l'Arabie saoudite d'une part et d'autre part, ce n'est pas parce que notre hospitalité permet aux étrangers de faire leur prière, qu'ils doivent nous imposer ce qu'il faut pour notre pays. Signalons que les musulmans ont commencé à présenter des émissions islamiques.

À Pointe-Noire et à Brazzaville, il y a déjà beaucoup de Mosquée pour les immigrés, des minarets se construisent, tous les vendredis, des rues sont bouclées pour permettre aux immigrés de prier en occupant ces rues. Pour le cas du Congo-Brazzaville, un moratoire de la construction des Mosquées est nécessaire.

Ailleurs, près de chez nous, l'Angola, un des pays ayant la culture Kongo tente de se protéger contre l'Islam, je rappelle du Royaume Kongo était en Angola, mais Sassou, le traître, a humilié le peuple congolais, en construisant un Mausolée à l'honneur du Colon Savorgnan De Brazza, à la demande des petits enfants de l'explorateur et demain, c'est la grande mosquée de Brazzaville à le demande de l'Émir du Qatar, un arabe dont ses grands parents ont peut-être participé aux razzias des noirs.

Pour en savoir sur l'Angola, cliquez ci-contre : >> L'ANGOLA, RETISSANT À L'ISLAM SUR SON SOL, DÉTRUIT DES MOSQUÉES.

Nous voulons de l'aide et de la coopération avec le Qatar, mais dans les domaines d'utilité publique !
Nous disons « NON » à la grande mosquée de Brazzaville !
Nous disons « NON » à la poudrière islamique du Qatar !
Nous disons « NON » à la colonisation islamique !


Lire, également, l'article suivant :

>> ACCEPTEZ-VOUS L'ISLAMISATION DU CONGO ? TROUVEZ-VOUS COMPATIBLES NOTRE IDENTITÉ CONGOLAISE ET BANTOU AVEC LES VALEURS DE L'ISLAM ?

Cordialement,
La Direction du « RÉSEAU NERRATI-PRESS ».

Partager cet article

Economie

Catégories